NOS INFOS VIP

 

CONFÉRENCE DE PRESSSE « LA BONNE AFFAIRE »
À L'ALCAZAR DE PARIS

 

Extrait de notre rubrique « Les Trois Coups »
du 11 Janvier 2006 sur Simssuisse

 

La bonne affaire

 

Notre coup de coeur revient cette semaine à Tim LeTourneau,
principal producteur des Sims, venu spécialement de Los Angeles
à Paris pour présenter le dernier né de la série des Sims 2 :
« La Bonne Affaire » ! Dans les salons de l'Alcazar, il nous reçoit
chaleureusement et répond à nos questions dans un américain mêlé
de Simlish, et avec beaucoup d'humour. Voici donc, sans tout
dévoiler, ce qui vous attend au mois de Mars prochain.

« Les Sims 2 - La Bonne Affaire » n'apporte pas grand-chose de nouveau
au domicile des Sims. En revanche, il offre un véritable jeu dans le jeu.
Principal but : donner au joueur une mission, celle de gérer sa petite entreprise.
Pour cela, un nouveau « menu affaire » est disponible, qui permet de choisir son
style de commerce (boulangerie, fleuriste, salon de beauté, magasin
de vêtements, de jouets, galerie d'Art, ou commerce personnalisé).
Vous devrez ensuite obtenir les compétences maximales dans votre
domaine. Pas question pour un coiffeur de rater une cliente !

 

La bonne affaire

 

Vous pourrez décider de créer votre entreprise à domicile, ou sur un terrain
communautaire, dans un quartier spécial « affaires ».

 

Pour créer votre commerce, vous disposerez de présentoirs et de 125 nouveaux
objets : des pancartes « open/close », des établis de fleuristes ou d'electroniciens,
des sièges de coiffeurs, des étalages de pâtisseries, des toits spéciaux pour
stands extérieurs,... Parmi les nouveautés, vous découvrirez des ascenseurs,
et des arroseurs de pelouses automatiques avec lesquels les Sims peuvent faire
des batailles d'eau.

 

La bonne affaireLa bonne affaire

 

Vos tâches seront multiples : vous devrez choisir de bons employés (augmenter
les bons, licencier les mauvais), et leur assigner une tâche particulière (vendeur,
caissier, manager,...), ainsi qu'un uniforme adapté (tablier, tenue de cuistot,
ou même une armure pour dérider les clients un peu coincés ! ).

 

Tous les clients ne seront pas les mêmes : certains viendront seulement visiter,
d'autres chercher un objet précis, d'autres dépenser leur argent sans compter.
Pour obtenir un commerce prospère, Il vous faudra fixer les prix de vos
marchandises, veiller au réassort de vos stocks, et fidèliser votre clientèle
(un client satisfait revient et achète plus volontiers des articles chers).
Vos employés devront user de différentes techniques de vente : opter pour une
tendance « produits de luxe » très chers ou au contraire pour une tendance « braderie«
à petits prix, faire des démos des articles,... Un mauvais vendeur ou un prix trop
élevé fera fuir vos clients ! Or, plus les clients seront fidèles, plus vous
obtiendrez de compétences pour gérer votre commerce. De même, plus vous
aurez de clients, plus vous aurez de talent, ce qui vous permettra d'élaborer de
nouveaux articles : vous pourrez ainsi réaliser des robots ménagers ou des robots
jardiniers, de nouveaux jouets, ou ouvrir votre magasin d'electronique.
Mais serez-vous pour autant elu(e) patron(ne) de l'année ?

 

La bonne affaireLa bonne affaire

 

Pour gagner rapidement de l'argent, tous les moyens seront bons :
vous pourrez même placer des distributeurs de tickets payants dans vos boutiques,
vos discothèques, et jusque devant des jacuzzis pour rendre les bains payants !
Il sera également possible d'organiser des soldes ou des ventes spéciales.
Point important : vous pourrez vendre l'intégralité du catalogue (du pot de fleurs
aux voitures), avoir un grand magasin ou plusieurs petites boutiques, ne vendre
qu'une catégorie d'objets, ou au contraire vendre un peu de tout. En bref, ce sera
à vous de trouver le juste équilibre dans le secteur qui vous plait.
Sachez que plus vous aurez de talent, plus vous serez riche !

 

Les enfants ne seront pas en reste, puisqu'ils pourront faire leurs débuts dans
la vente en proposant des verres de limonade sur un stand (ce qui leur fera un
peu d'argent de poche). Ils seront également de bons clients dans les magasins
de jouets où ils convoiteront entre autres des boîtes à musique. Ils pourront
désormais jouer avec un cerf-volant ou s'amuser sur des tourniquets.

 

La bonne affaire

 

Ce nouvel Add-on a pour avantage de donner une mission au joueur,
faire face à toutes les responsabilités que vous aurez sera tout un art,
rien ne devra être laissé au hasard !
Vous ne saurez plus où donner de la tête : faire « la bonne affaire »
ne sera pas une mince affaire !

 

Tim LeTourneau déclare d'ailleurs : « Cela fait des années que les joueurs
nous réclament la possibilité de jouer avec leurs Sims dans un environnement
professionnel. C'est désormais chose faite. Les joueurs vont ainsi pouvoir
découvrir le potentiel commercial de leurs Sims mais aussi le leur !
C'est véritablement une façon inédite de jouer à ce jeu. Que vous soyez un as
du bricolage ou un maître-artisan, le magasin de vos rêves peut devenir une
réalité virtuelle maintenant que les Sims se lancent dans les affaires ! »

 

Il vous faudra malgré tout patienter jusque fin Mars pour devenir
« the » Business(wo)man de Simcity !...

 

La bonne affaire

 

Nous remercions vivement Tim LeTourneau pour son chaleureux accueil,
et toute l'équipe de EA-GAMES pour leurs informations exclusives,
leur gentillesse et leur sourire.

 


 

AddThis Feed Button |   | Spam Poison | Valid XHTML 1.0 Transitional |  Bookmark and Share
Copyright © 2008 - TOTO & NONO. Tous droits réservés.All rights reserved.